Actualités

Témoignage de la classe inversée en collège

Par MARJORIE TONNELIER, publié le vendredi 10 mai 2019 21:47 - Mis à jour le jeudi 27 février 2020 15:35
classe-inversee
Mettre les élèves en activité en classe, favoriser le travail coopératif, différencier les activités.

Bruno Conrard, enseignant d'Histoire Géographie au collège Raymond Poincaré de Bar-le-Duc et chargé de mission à la DANE de Nancy-Metz nous parle de la classe inversée et de l’#ENTMBN :

J'ai utilisé ponctuellement la #Classe-Inversee bien avant l'avènement du numérique, en utilisant d'autres supports mais l'ENT me permet de mettre à disposition des élèves des documents multimédia dans un espace sécurisé.

 

Les élèves aiment bien cette façon de travailler, pas de retour négatif des familles.

Cela permet de gagner du temps sur la transmission de certaines connaissances et surtout de mettre les élèves en activité en classe, favoriser le travail coopératif, de différencier les activités.

 

Le travail portait sur l'étude comparative de deux régimes totalitaires: l'URSS de Staline et l'Allemagne nazie en classe de 3ème. Les élèves ont visionné deux courtes vidéos présentant chacune un régime politique et ont eu à compléter un questionnaire pour être sûr qu'ils avaient relevé les points les plus importants. En classe les élèves avaient comme tâche de réaliser sous forme d'un tableau une étude comparative des deux régimes politiques.

 

L'activité, vidéo et questionnaire (formulaire) est construite dans le classeur pédagogique et diffusée comme travail à faire. Cette #Classe-Inversee n'est qu'une partie du cours, c'est une activité pédagogique parmi d'autres. L'ENT me permet de créer l'activité, la diffuser aux élèves, qui la gardent dans leur classeur pédagogique, et de récupérer les réponses grâce aux formulaires.